Comment bien choisir une alarme de piscine ?

Comment bien choisir une alarme de piscine ?
5 (100%) 1 vote

Meilleure alarme de pisicne

La sécurité est un élément clé lorsqu’il est question de baignade, d’autant que celle-ci touche vos proches : votre voisinage, vos parents, vos enfants, vos amis. Or, depuis quelques années déjà, des lois sont établies dans la plupart des pays, stipulant que chaque propriétaire de piscine est responsable de la sécurisation de celle-ci. Et lorsqu’on parle de sécurité, on parle bien entendu de clôtures, de bâches, de supervision accrue, de responsabilisation, mais particulièrement d’alarmes de piscines.

Ce guide se veut le plus complet possible afin de vous aider à choisir le dispositif d’alarme de piscine (piscine creusée ou piscine hors-terre) qui convient à vos besoins. Il vous permettra en outre de faire un choix éclairé, afin de vous prémunir des incidents qui bien souvent, auraient pu être évités.

Prenez note cependant que ce guide n’est qu’une introduction et ne se veut pas une référence officielle. Veuillez consulter un spécialiste dans une boutique près de chez vous pour les questions de sécurité vis à vis votre piscine.

Aqualarm Classic  est une alarme de piscine avec clavier digital – Conforme à la norme NF P90-307-1

Aqualarm Classic - Alarme de piscine avec clavier digital - Conforme à la norme NF P90-307-1
  • EFFICACE: Elle vous alerte en cas de chute dans la piscine, tout en évitant les déclenchements...
  • FACILE À INSTALLER ET À UTILISER: Elle ne nécessite pas de raccordement électrique, ni de...
  • ESTHÉTIQUE: Elle s'intègre parfaitement dans l'environnement de votre piscine. 
  • FIABLE: Elle est conforme à la norme NF P 90-307-1:2009 (vérifiée par le Laboratoire National...
  • Garantie 2 ans

Alarme de piscine – Introduction

Après avoir enregistré, année après année, un nombre impressionnant de noyades chez les enfants de moins de 14 ans dus au manque de sécurisation et de supervision, plusieurs industries ont mis au point des alarmes de piscine dans le but de sauver le plus de vies possible. Leur efficacité, bien que souvent débattue, demeure plus qu’uniquement théorique.

L’alarme de piscine, ou détecteur de chutes et d’immersion, est un dispositif qui vous informe lorsqu’une masse entre en contact avec l’eau. Ce dispositif est conçu pour émettre un signal d’alarme lorsqu’il enregistre un changement de pression ou d’ondes acoustiques, habituellement occasionnés pas le corps humain ou par un animal alors qu’il chute dans l’eau. Ainsi, aussitôt qu’une masse entre en contact avec l’eau sans que vous ne soyez présent, le dispositif se met en marche et vous alerte.

La noyade : Un drame bien réel

Tous continents confondus, le nombre de noyades ayant eu lieu dans des piscines demeure impressionnant au fil des ans. On note que dans la majorité des cas, il s’agit d’enfants en bas âge. Le nombre de quasi-noyades nécessitant une hospitalisation ne diminue pas.

Pour contrer ce fléau dramatique, la Croix-Rouge donne aux populations quelques conseils de sécurité relativement simples et surtout, des plus efficaces. Bien que rien ne remplace la supervision d’un adulte, une alarme pour piscine fait partie de ces mesures visant à minimiser le nombre de décès ou d’accidents graves.

Une loi, des causes

En seulement quelques années, on a pu observer une forte augmentation des municipalités/régions adoptant des projets de loi sur la sécurisation des piscines privées. Souvent appuyées sur les lois en vigueur dans chaque pays et/ou région, ces dernières ont pour but de réduire le nombre de décès ou de blessures graves suite aux noyades et quasi-noyades.

Le fondement principal de ces lois est l’installation d’une clôture de sécurité verrouillée, qui entoure les piscines privées des quatre côtés ainsi que l’utilisation d’un système d’alarme pour piscines réglementaire et vérifié régulièrement. Puisque dans plusieurs cas, ces systèmes étaient non opérationnels (piles faibles, système défectueux, arrêt volontaire suite à la fréquence des fausses alertes, etc.), on demande dorénavant aux citoyens de redoubler de vigilance, de se conscientiser et de prendre leurs responsabilités. Trop d’incidents malheureux se sont produits suite à un manque de participation de la part de ces derniers.

Si par exemple vous habitez la France, que vous ne possédez pas de dispositif de sécurité et qu’une noyade se produit chez vous, vous êtes passible d’une condamnation pour homicide involontaire et risquez 5 ans de prison ou une caution de 75 000 euros! Une alarme de piscine est donc un moyen très efficace pour avoir l’esprit en paix et ce, à un prix abordable.

Les types d’alarme pour piscine

Afin d’assurer une protection sans failles de vos êtres chers et de vos proches, il existe quelques types d’alarmes de piscines possédant chacune des caractéristiques très spécifiques qui sauront convenir à vos besoins.

– Les alarmes de piscines munies d’un sonar passif

Équipé d’un sonar conçu pour identifier les bruits provoqués par la chute d’une masse dans la piscine, ce type d’alarme réagit rapidement et efficacement. On attribue ce facteur au fait que l’eau permet au son de voyager très rapidement, ce qui permet d’optimiser les résultats. Ce type d’alarme ne convient toutefois pas à tous les types de piscines et donc, il vaut mieux consulter un spécialiste en la question au moment d’en faire l’acquisition. Très facile à installer, il résiste aux intempéries et offre généralement d’excellentes garanties.

– Les alarmes de piscines fonctionnant à ondes

Ce type de dispositif est muni d’un tube qui capte les ondes acoustiques provoquées par la chute d’une masse dans la piscine. Une fois l’onde captée, l’alarme se déclenche. Ce genre d’alarme est habituellement résistant aux intempéries et aux rayons néfastes du soleil, tout en ne nécessitant pas d’entretien spécifique. De plus, il est accessible à toutes les bourses, puisqu’on offre sur le marché une multitude d’appareils à un prix variable.

– Alarme bracelet

Il s’agit d’une alarme de piscine consistant en un bracelet que l’on doit faire porter à un enfant ou une autre personne à surveiller. Si l’enfant tombe à l’eau, le bracelet transmet un signal à sa base, habituellement installée tout près de la piscine, et cette dernière émet ensuite un signal sonore. Elle est utile si vous avez des enfants en bas âge, mais ne protège pas les autres enfants qui pourraient accéder à la piscine. Redoublez donc de prudence si vous optez pour ce type d’alarme.

– Alarme via clôture périmétrique

Fonctionnant par le biais d’une clôture invisible munie de bornes placées aux quatre coins la piscine, ce type d’alarme s’avère l’un des plus efficaces. C’est à l’aide de rayons infrarouges que cette alarme identifie les individus qui franchissent les rayons pour ensuite émettre un signal sonore. Grâce à son système éprouvé, cette alarme n’émet que très rarement de fausses alertes. Ces dernières peuvent survenir plus régulièrement sur les dispositifs à ondes ou à sonar passif (causes: intempéries, présence d’oiseaux, de feuilles, de vent, etc.).

Guide d’achat d’une Alarme de piscine

Voici quelques points à considérer lors de l’achat d’une alarme de piscine!

Choisir une alarme piscine  réglementaire

Il existe actuellement quatre principaux types d’alarme de piscine ayant été évalués par les divers ministères de santé de par le monde (on parle particulièrement de la France, du Canada et des États-Unis). Les quatre types sont les alarmes sonores, les abris, les couvertures et les barrières de protection. Tout propriétaire de piscine privée se doit d’installer au moins un de ces dispositifs de protection afin d’être réglementaire.

Bien que les données soient variables d’un pays à l’autre, quelques critères ressortent du lot et sont d’une importance particulière en vue de faire un achat éclairé. Chacun des dispositifs d’alarme de piscine est habituellement soumis à de rigoureux tests afin d’être validé comme conforme aux normes établies.

En France par exemple, pour rencontrer adéquatement ces normes, l’appareil doit être en état de fonctionner en tout temps, soit 365 jours par année, 24 heures par jour. De plus, il se doit d’être immobile et de pouvoir détecter des poids d’aussi peu que 6 kg (environ 15 lb). Plusieurs modèles américains ne sont efficaces qu’à des poids de 8 kg et plus (environ 20 lb) et il faut donc s’en méfier afin d’éviter les incidents.

Par ailleurs, le dispositif doit pouvoir être activé ou désactivé par un adulte responsable, et non par un enfant. On note que certains modèles se désactivent en pressant deux boutons simultanément, ce qui n’est pas nécessairement réglementaire.

Le signal sonore doit, quant à lui, être assez puissant pour alerter les propriétaires sur une bonne distance et doit se faire entendre lorsque l’alarme connaît un dysfonctionnement (piles faibles, bris, etc.).

La qualité des dispositifs de sécurité pour piscines actuellement disponibles varient énormément d’un continent à l’autre. Ce fait s’explique en partie par la considération accordée à ces alarmes qui sont conçues pour sauver des vies. En Europe, par exemple, les individus qui possèdent piscines privées et spas doivent absolument se procurer un système de sécurité, sans quoi ils sont passibles d’amendes importantes. Aux États-Unis et au Canada, bien qu’il soit vital d’adapter son environnement de façon sécuritaire, les sanctions sont moins importantes et on accorde une attention toute différente aux alarmes de piscines. Les normes établies ne sont pas uniformes mondialement et il est important d’en connaître les points saillants en fonction de son pays.

Choisir le type d’alarme piscine répondant à ses besoins

Alors, comment faire le bon choix parmi les dispositifs, systèmes et équipements proposés? En fait, il s’agit de déterminer le budget dont on dispose, en premier lieu. Les divers dispositifs proposés s’échelonnent en effet sur un large éventail de prix. Par exemple, une alarme par infrarouge ou de détection sera un peu plus dispendieuse qu’une alarme piscine d’immersion. Cette raison est attribuable à l’efficacité de l’infrarouge, qui détecte à la seconde près les intrusions dans la zone déterminée par ses bornes. L’alarme d’immersion détecte, quant à elle, les masses tombées inopinément dans l’eau et n’émet un signal que lorsqu’il y a contact avec cette dernière.

Mieux vaut alors opter pour l’alarme à infrarouge (détection) afin de contrôler les allées et venues entourant le périmètre de la piscine, si le budget le permet. L’alarme par immersion est par ailleurs une excellente solution de remplacement puisqu’elle est facile à installer et à contrôler, et que son prix est fort accessible. Ses piles se rechargent habituellement d’elles-mêmes et possèdent une durée de vie d’environ 2 ans, en fonction des modèles. Il s’agit d’une bonne manière de s’assurer d’une sécurité adéquate de la piscine.

Le troisième équipement de sécurité pour piscine le plus souvent observé est la barrière de protection, élément physique qui ferme l’accès à la piscine. On le verrouille habituellement à l’aide d’un cadenas ou d’une serrure, dans le but d’empêcher à quiconque l’accès au bassin d’eau. Ses prix varient, mais sont tout de même plus élevés qu’une alarme piscine d’immersion et son installation nécessite parfois l’aide de professionnels. Souvent constituée de PVC, elle doit absolument être conforme aux normes locales qui sont en vigueur.

Finalement, le dernier dispositif, qui est aussi le moins fréquemment utilisé, porte le nom de couverture de sécurité. Il est impératif de ne pas la confondre avec une toile solaire (couverture à bulles), car cette dernière ne garantit en rien la sécurité des baigneurs.

Ces systèmes, dont la peut être automatisée ou manuelle, doivent eux aussi se conformer à des normes très strictes, particulièrement en Europe. Ces couvertures se doivent d’être capables, en outre, de supporter des poids de 100 kg (environ 250 lb) et bloquer efficacement l’accès à la piscine à l’aide d’encrages et de fixations. Elles peuvent se révéler relativement dispendieuses, si on opte pour des modèles automatisés ou constitués de matières plus efficaces.

En somme, il existe très probablement un système adapté à vos exigences en matière de sécurité. Ne suffit que de déterminer lequel vous convient le mieux, en fonction des caractéristiques et des coûts de chacun. L’important, c’est d’assurer la complète sécurité de votre environnement afin de pouvoir profiter au maximum de ce privilège qu’est de posséder une piscine. Vous pourrez, qui plus est, dénicher des conseils pratiques ainsi qu’une aide de qualité, en visitant les boutiques et magasins spécialisés. Des experts auront pour objectif de vous guider vers la bonne option.

– France : les détails

Depuis quelques années déjà, les alarmes de piscine causent beaucoup de débats en France. C’est qu’au moment d’adopter la législation les concernant, les produits disponibles n’avaient pas été éprouvés adéquatement et aucune norme n’avait alors été établie.

Cependant, depuis environ 2004, des normes ont été élaborées afin que chaque système soit conforme à de rigoureux barèmes. Ainsi, en juillet 2008, un rapport sur la pertinence des alarmes de piscine immersibles fut publié. Cinq des six modèles disponibles furent retirés du marché, n’étant pas jugés sécuritaires. Les diverses causes vont de la rapidité de fonctionnement au poids détecté, en passant par la durée de vie des batteries. Rien ne fut laissé pour compte.

Ainsi, à l’heure actuelle, les sociétés œuvrant dans le domaine se doivent de remettre à jour leurs produits afin de répondre aux critères établis par le gouvernement. Les produits douteux n’étant plus sur le marché, il n’y a moins matière à inquiétude.

Ces systèmes furent particulièrement testés sur leurs capacités de détection d’une masse chutant dans l’eau, des poids repérés, qui se doivent d’être de 6 kg au minimum (poids d’un tout-petit) ainsi que sur l’intensité du signal sonore, bien souvent beaucoup trop basse.

Bien entendu, plusieurs autres dispositifs sont disponibles afin de sécuriser une piscine privée en France.

Et dans les autres pays c’est quoi la législation sur l’alarme de piscine

Canada (Québec) : les détails

La province de Québec compte le plus grand nombre de piscines au Canada, avec 77 % de tout le territoire canadien. Chaque année, entre 10 et 15 décès ont lieu et ce, malgré les recommandations des divers organismes qui ont pour but de lutter contre la noyade et les incidents liés à la baignade.

Pour contrer ce genre de phénomène, le gouvernement proposa un projet de loi en 2007 (Loi 18), réglementant la sécurité des piscines creusées et hors terre, mais aussi des piscines gonflables et spas. Depuis ce temps, ce projet prend des allures de vaste campagne de sensibilisation, puisqu’on a décidé de l’échelonner sur une durée de 3 ans. Le message principal qu’on tente de propager : En seulement 20 secondes d’inattention, un enfant de moins de 4 ans peut se noyer.

La solution, selon le gouvernement : Sécuriser et surveiller, tout simplement. D’après les experts, une surveillance permanente d’un adulte responsable ainsi qu’une piscine entourée d’une clôture munie d’un verrou peuvent réduire énormément les risques de noyade et d’incidents malencontreux.

Toutefois, aucune loi spécifique n’est actuellement en vigueur à l’échelle nationale, si ce n’est que de quelques clauses municipales. Cela dit, on appelle la population à user de logique et de bon sens, en installant l’un des dispositifs de sécurité disponible au Canada et étant recommandé. Qu’il s’agisse d’une alarme, d’une clôture, d’une couverture ou autre, il est jugé extrêmement irresponsable de ne pas se conformer à ces suggestions.

Malheureusement, les marchands de piscines et les commerçants du Canada n’offrent en général qu’une petite quantité de dispositifs de sécurité existants. On note tout de même la présence régulière de l’alarme immersible, les échelles de piscine qu’on peut retirer ou couvrir pour garantir la sécurité, les couvertures et surtout, les clôtures munies de verrous ou de cadenas. Certains consommateurs préfèrent se tourner vers Internet pour effectuer leur achat.

Voici quelques recommandations de l’Institut national de santé publique du Québec :

  • Toujours désigner un adulte responsable lors des baignades;
  • Suivre un cours de réanimation cardiorespiratoire (RCR), habituellement dispensé par la Croix-Rouge afin de donner des soins d’urgence au besoin;
  • Insister sur les cours de natation prodigués aux enfants dès leur jeune âge. Il est cependant important de noter qu’il ne faut jamais lésiner sur la supervision malgré ce fait : un état de panique peut provoquer la noyade, même si l’enfant sait nager;
  • Éloigner les produits chimiques servant à l’entretien des piscines et les garder hors de la portée des enfants;
  • Conserver une trousse de premiers soins complète à proximité, ainsi qu’un appareil téléphonique.

Les prix concernant les divers dispositifs de sécurité au Québec sont semblables aux prix européens, en général :

  • Alarmes de piscine d’immersion (ou de détection) : Environ 100 $
  • Barrières de sécurité et clôtures : 500 $ et plus
  • Barrières infrarouges : 600 $ et plus
  • Vidéosurveillance pour piscine : 300 $ et plus
  • Échelles munies de dispositifs de sécurité : Environ 50 $ et plus

– État-Unis : rapidement

Les États-Unis également disposent de normes plutôt vagues quand aux alarmes de piscines. Plusieurs produits sont disponibles en magasins, mais tous ne sont pas nécessairement parfaits. Parmi les bémols, on note le temps de réponse parfois trop long, le manque de sensibilité aux poids et masses immergées et les fausses alertes fréquentes (ce qui pousse parfois les consommateurs à arrêter complètement le dispositif). En somme, ces systèmes demeurent efficaces, mais ils ne remplacent jamais la supervision humaine.

Un mensuel américain à récemment mis à l’épreuve divers systèmes d’alarme de piscine immersibles, en fonction des capacités respectives de chacun des produits. Un peu comme la France, certains modèles ont passé le test, alors que d’autres l’ont échoué.

Voici, selon les conclusions, les modèles à se procurer :

  • “Swim Alert”, de la compagnie MG International (environ 300 $)
  • “Aquaguard”, de la compagnie RJE Technologies (environ 500 $)
  • “Sensor Espio”, de la compagnie MG International (environ 700 $)
  • L’alarme pour enfants par bracelet “Safety Turtle”, compagnie du même nom (entre 250 et 500 $, dépendamment du nombre de bracelets)
  • “PGRM-2”, de la compagnie Poolguard (environ 250 $)

Où acheter votre alarme de piscine

Les alarmes et dispositifs de sécurité pour piscines devraient idéalement être achetés en magasin, où travaillent des spécialistes. Si vous optez par exemple pour une alarme d’immersion, le spécialiste pourra vous orienter vers le modèle approprié et vous expliquer les garanties ainsi que le fonctionnement.

Par ailleurs, si vous optez pour une barrière, une clôture ou une couverture, vous devrez fournir les dimensions de l’espace à protéger afin d’obtenir une estimation ou un prix réaliste. Cela dit, vous pouvez également effectuer des achats par le biais d’Internet et même obtenir de judicieux conseils afin d’arrêter votre choix sur la meilleure option. Par contre soyez certains alors que votre choix s’arrêtera sur un produits qui répondra complètement à vos besoins! Veuillez consulter la section “ressources” pour trouver certains liens pouvant vous aider à magasiner sur Internet.

– Le service après-vente, les garanties

Lorsqu’il est question de sécurité et de vies humaines, les fabricants ne lésinent habituellement pas sur les garanties et le service après-vente. Qu’il s’agisse d’entreprises canadiennes, américaines ou européennes, toutes les garanties sont similaires et ce, peu importe le produit. Ainsi, que vous vous procuriez une alarme de détection ou d’immersion, une barrière infrarouge, une couverture de sécurité ou tout autre dispositif d’alarme de piscine, la garantie de base offerte par les fabricants est habituellement de deux ans sur les pièces, la main d’œuvre et les retours en atelier.

De plus, certains détaillants sont susceptibles de vous offrir une garantie prolongée et un service après-vente qui leur sont propres, prolongeant ainsi la durée de vie de votre dispositif de sécurité. Il incombe au détaillant et son personnel de vous expliquer clairement les garanties auxquelles vous avez droit. Par ailleurs, les manuels d’instruction de certains systèmes vous énuméreront de quoi il en retourne.